Hustle and Flow

Publié le par Ayalong

"Ouais, ça marche !!!!!", à l'autre bout du fil, Hen Loc est euphorique. Pourtant il n'est que 16h00, heure à laquelle je finis ordinairement ma nuit. La surprise passée, je lui demande qu'est-ce qui marche ? Espérant qu'il soit question des statistiques de ce blog, voire d'une des autres escroqueries que j'ai mis en place. Notamment celle qui consiste à se faire envoyer des CD gratuits par les labels et les maisons de disques (en leur faisant croire que je vais parler de l'artiste) pour les revendre aux jeunes de ma cité.

Mais la réalité est plus abrupte ! Rendez-vous est pris dans un bar interlope de Pigalle, je retrouve Hen Loc devant son breuvage favori : le vin des rochers, surnommé le "velours de l'estomac", qu'il se fait d'ordinaire livrer en tétrabricks. "Oui, qu'est-ce qu'il y a ?" "Ben, les nanas ! C'est pour ça que tu blogges, non ?". C'est pourtant vrai. Tout ce remue-ménage, ces fâcheries avec la presse rap, ces discussions sans fin avec Loïc Le Meur et Bill Gates sur Vanilla Ice, ces interviews (non publiées mais faites) avec des stars de la musique, du showbiz et du sport, tout cela n'avait pour but que d'insérer un discours sensuel laissant croire à des jeunes filles candides qu'elles pourraient retrouver leurs photos sur mon blog ...

Des heures d'entrainement pour trouver la façon la plus naturelle possible de s'installer à trois (avec Doc Gynéco) à une terrasse de café à côté de jolies jeunes filles, de discuter entre nous de pluggs-in, de patchs et de template pour crédibiliser l'affaire avant que l'un d'entre nous ne lâche la botte secrète, le désormais célèbre "mais quelle fille va-on mettre en illustration ?", qu'il faut savoir prononcer avec une nuance d'inquiétude dans la voix, mais avec les décibels nécessaires pour être entendus de la table d'à côté.

Ensuite, la partie la plus délicate de l'arnaque se joue. L'un des deux autres doit dire d'un air à moitié fâché : "Bien sûr, c'est pas avec ta copine de l'autre fois que ça allait marcher. Non, pour une bonne illustration, il faudrait une femme aussi belle que ... (en faisant semblant de découvrir nos voisines de table) ... ces demoiselles !"

Et là, de deux choses l'une : soit les jeunes filles en question sourient l'air intéressé, auquel cas elles ont de bonnes chances de se retrouver dans un délai de trois nuits sur les boulevards extérieurs en train de raconter combien elles ont été naïves à des camionneurs que le sujet indiffère, soit elles me reconnaissent (les brêves de Voici m'auront fait beaucoup plus de mal que l'on imagine) et tout cela se finit au poste de police !

Donc, en ce jour, Hen Loc me dit que "ça" marche, que plusieurs composites sont arrivés au bureau, que l'on reçoit les candidates à 18h30 et qu'il a besoin de moi pour faire semblant de taper un nouveau billet en arrière plan afin de faire croire aux filles que "Pimp My Blog !" est un vrai blog sérieux et que leurs mères avaient tort de leur dire de ne pas se rendre à ce casting douteux.

J'arrive 18h25, quatre créatures de rêve se présentent à la rédaction en espérant que la gloire est au bout de l'aventure. Malgré ou à cause de leurs oeillades prometteuses, Hen Loc, incapable de faire un choix, leur promet l'illustration à chacune. Pendant ce temps, Doc Gynéco, qui a disposé de gros objectifs en cartons au fond de la pièce, pour faire la farce, demande aux filles de se déshabiller afin de leur faire essayer des tenues exotiques. Je fais le compte ... jusqu'à présent, nous avons tellement promis la Une qu'elle est bookée jusqu'en septembre 2007 !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violaine 16/05/2006 11:37

euh, ce sera pas aussi sexy ma photo...mais je vais voir ce que je peux faire!

Ayalong 17/05/2006 22:55

Mince... Bon, tant pis, je ferais avec... Tu me diras ce que tu penses de "Marie-Antoinette" ?

Immature 09/05/2006 22:34

mais ça va pas, c'est quoi cette photo???

Ayalong 10/05/2006 01:46

Je t'ai choqué ? Violaine, si tu savais, y a beaucoup plus vulgaire... Ou sinon, balance-moi une des tiennes (en plus, j'ai envie de faire un post sur toi, ça tombe bien !).